Le développement de Vichy tient aussi bien aux vertus de ses eaux bienfaisantes qu’aux éblouissants divertissements qui y étaient proposés. Réputé pour ses thérapies, le thermalisme devient prétexte à la recherche de plaisirs. La cure laisse place à la villégiature et « La reine des villes d’eaux » s’empare du titre de « Capitale d’été de la musique ».
De mai à octobre, opéra, théâtre, danse, concert, music-hall sont les réjouissances de tous les jours, le monde entier afflue dans la station, les saisons sont splendides.
La présentation de nombreux documents originaux des théâtres de Vichy (photographies, affiches, programmes, costumes, projets de décor…) permet de mieux comprendre les liens particuliers qui ont toujours associé musique et thermalisme à Vichy pendant plus d’un siècle.

Jusqu’au 15 décembre 2019
Du mardi au dimanche de 14h à 18h sauf jours fériés